admin centrale

 

I - LE SECRETAIRE GENERAL

assisté de deux (02) directeurs d'études

II - LE CHEF DE CABINET

assisté de huit (08) chargés d'études et de synthèses et de sept (07) attachés de cabinet.
Les chargés d'Etudes et de Synthèse sont chargés :

  • de la préparation des dossiers relatifs à l'activité gouvernementale

du suivi et de l'exploitation des dossiers relatifs à l'encadrement technique du secteur

du suivi des dossiers relatifs aux relations avec les associations et organisations professionnelles

du suivi des dossiers relatifs aux grands programmes de développement

du suivi des dossiers relatifs aux activités de financement et de protection de la production agricole

  • du suivi, de la préparation et de l'organisation de la communication
  • du suivi des dossiers relatifs aux relations extérieures
  • de la mise en œuvre et du développement des dispositifs de la sûreté interne des établissements

III - L'INSPECTION GENERALE

dont l'organisation et le fonctionnement sont fixés par décret exécutif.
 
Les structures suivantes :

1 - La direction de l'organisation foncière et de la protection des patrimoines
2 - La direction du développement agricole dans les zones arides et semi-arides
3 - La direction de la régulation et du développement des productions agricoles
4 - La direction de la protection des végétaux et des contrôles techniques
5 - La direction des services vétérinaires
6 - La direction de la programmation, des investissements et des études économiques
7 - La direction des statistiques agricoles et des systèmes d'information
8 - La direction de la formation, de la vulgarisation et de la recherche
9 - La direction des affaires juridiques et de la réglementation
10 - La direction de l'administration des moyens.

Outre les structures prévues ci-dessus, il est créé une Direction Générale des Forêts dont l'organisation est régie par un Décret exécutif.

 IV - LA DIRECTION DE L'ORGANISATION FONCIERE ET DE LA PROTECTION DES PATRIMOINES

est chargée de contribuer à la définition et à la mise en œuvre de la politique agricole en matière d'organisation foncière, de valorisation et d'extension du potentiel productif ainsi que de la protection des patrimoines immobiliers et génétiques.

Elle comprend trois (O3 ) sous-directions :

1 - La Sous-Direction de l'Organisation Foncière, chargée :

  • de l'élaboration et du suivi de l'application des textes législatifs et réglementaires d'encadrement et de l'organisation du patrimoine foncier agricole
  • de suivre et d'évaluer l'application des instruments de régulation foncière
  • de suivre les opérations d'assainissement des contentieux fonciers.

2 - La Sous-Direction des Concessions, chargée :

  • de suivre et d'évaluer la mise en œuvre du programme de mise en valeur des terre par la concession
  • de suivre les concessions des ouvrages et infrastructures hydrauliques
  • de gérer le fonds spécial de mise en valeur des terres par la concession

3 - La Sous-Direction de la Protection des Patrimoines Génétiques, chargée :

  • de l'orientation et l'organisation de la production des animaux reproducteurs, semences et plants
  • de la normalisation de l'utilisation des moyens et facteurs de production
  • de l'amélioration des performances du matériel génétique de reproduction végétale et animale
  • de l'harmonisation des contrôles, méthodes d'analyses et procédures d'échantillonnage et de leur transparence
  • de la promotion de produits certifiés et labellisés

V - LA DIRECTION DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE DANS LES ZONES ARIDES ET SEMI-ARIDES

est chargée :

  • d'élaborer et mettre en œuvre la politique de développement agricole durable dans les zones arides et semi-arides
  • de mettre en œuvre des schémas d'aménagements des espaces agricoles
  • de contribuer à la mise en œuvre des programmes de lutte contre la dégradation des sols
  • de veiller à la valorisation et à l'utilisation rationnelle des ressources en eau d'irrigation et des sols en vue de leur durabilité
  • de contribuer à l'identification des données de base à caractère agronomique, technique, économique, financier et sociologique en vue de mettre en place une banque de données sous forme d'un système d'information géographique.

Elle comprend quatre (O4) sous-directions :

1 - La Sous-Direction du Développement de l'Agriculture Saharienne, chargée :

  • d'initier et de mettre en œuvre la politique de développement agricole durable dans les régions sahariennes
  • de contribuer à l'élaboration des instruments juridiques et réglementaires nécessaires au développement des régions sahariennes
  • d'initier et de contribuer à l'élaboration des études liées notamment aux schémas d'aménagement des espaces agricoles et de veiller à leur mise en œuvre
  • d'initier et de mettre en œuvre les programmes de développement agricole visant notamment la préservation, la sauvegarde et la réhabilitation des oasis.

 

2 - La Sous-Direction du Développement Agricole dans les Zones Steppiques, chargée :

  • de veiller à l'application du schéma d'aménagement de l'espace steppique
  • d'élaborer, de suivre et d'évaluer les programmes de mise en valeur, d'aménagement et d'organisation des parcours steppiques
  • de veiller à la préservation et à la protection de la steppe.

 

3 - La Sous-Direction du Développement de l'Agriculture de Montagne, chargée :

  • de contribuer à la préservation et à la valorisation des sols et de l'eau d'irrigation et au soutien des activités rurales annexes
  • de l'initiation et du suivi des programmes annuels et pluriannuels de développement de l'agriculture de montagne
  • de développer les politiques de complémentarité entre forêts, élevages, agriculture et écologie.

 

4 - La Sous-Direction des Techniques d'Irrigation, chargée:

  • de définir, de mettre en œuvre et d'encadrer un programme national de vulgarisation, d'appui et de développement des techniques d'irrigation, en liaison avec les institutions sectorielles concernées
  • de participer et de contribuer aux programmes de recherche et d'application dans l'utilisation de ressources en eaux alternatives, aux fins de l'irrigation : dessalement et utilisation des eaux saumâtres, pluies artificielles, utilisation des eaux usées épurées, réutilisation des eaux de drainage
  • de veiller à une valorisation maximale de l'utilisation des eaux d'irrigation
  • de susciter et d'encadrer l'organisation des irriguants en associations professionnelles

VI - LA DIRECTION DE LA REGULATION ET DU DEVELOPPEMENT DES PRODUCTIONS AGRICOLES

est chargée :

  • de promouvoir les actions de développement des productions végétales et animales et d'organiser les opérateurs économiques autour d'objectifs communs ou complémentaires par filière.
  • de proposer, de suivre et d'évaluer les mécanismes relatifs aux conditions et modalités d'éligibilité aux aides publiques visant le développement des productions agricoles et d'en assurer le suivi
  • d'encadrer et de soutenir le développement des productions agricoles par l'organisation et la régulation des marchés, la protection de la production nationale et la promotion des exportations.

Elle comprend quatre (O4) sous-directions :

1 - La Sous-Direction du Développement des Filières Végétales, chargée :

  • de proposer les mécanismes favorisant le renforcement de l'organisation des opérateurs économiques autour d'objectifs communs ou complémentaires tendant à améliorer la production et la productivité, en veillant à l'exploitation rationnelle des potentialités et des investissements productifs
  • de promouvoir et suivre les actions de développement des productions végétales
  • de proposer les critères et les paramètres d'éligibilité aux aides publiques tendant au développement des productions végétales et visant l'amélioration de la sécurité alimentaire ainsi que la promotion des exportations des produits agricoles à avantages comparatifs avérés.

2 - la Sous-Direction du Développement des Filières Animales, chargée :

  • d'élaborer la politique de développement des productions par filières
  • de contribuer à l'élaboration et au suivi des programmes spécifiques des structures sous tutelles
  • de proposer les mécanismes de nature à organiser les opérateurs économiques autour d'objectifs de production communs ou complémentaires pour un produit ou une filière dans le sens de la satisfaction des besoins et de l'exploitation rationnelle des potentialités et des investissements
  • de promouvoir et suivre les actions de développement des filières animales
  • de contribuer à l'élaboration et à l'application de la réglementation relative à la valeur et à la qualité nutritionnelle des aliments destinés aux animaux d'élevage.

3 - la Sous-Direction de l'Organisation des Marchés et de la Régulation, chargée :

  • de l'organisation et la régulation des marchés des produits agricoles et des facteurs de production
  • de l'organisation et l'animation de l'interprofession agricole
  • de la promotion des exportations des produits agricoles.

 

4 - La Sous-Direction de la Gestion et de l'Evaluation des Aides de l'Etat, chargée :

  • de consolider, dans le cadre des plans annuels et pluriannuels, les programmes prioritaires et leur financement
  • de mobiliser les fonds nécessaires à la mise en œuvre des programmes ou activités éligibles au soutien financier et de gérer les aides consenties aux agriculteurs
  • de veiller au respect des conditions d'éligibilité aux ressources financières des fonds et d'analyser et évaluer l'impact des aides de l'Etat
  • d'assurer l'information et la vulgarisation des aides de l'Etat.

VII - LA DIRECTION DE LA PROTECTION DES VEGETAUX ET DES CONTROLES TECHNIQUES

est chargée :

  • d'initier et de veiller à l'application de la législation et de la réglementation dans le domaine de l'exercice de l'autorité phytosanitaire nationale
  • de l'analyse et de l'évaluation des risques phytosanitaires et phytotechniques, ainsi que la gestion de leurs incidences sur l'économie agricole nationale
  • de la définition et la mise en œuvre des politiques de soutien pour la protection et la préservation des ressources végétales.

Elle comprend trois (03) Sous - Directions :

1 - La Sous-Direction des Contrôles Techniques, chargée de La coordination, de l'animation, de l'analyse, de l'évaluation et de la gestion des risques liés aux activités de contrôle phytosanitaire et phyto-technique aux frontières, à l'intérieur et de la quarantaine végétale

2 - La Sous Direction des Homologations, chargée :

  • de la gestion, de l'animation et de la valorisation des activités des 
    homologations des variétés, des produits phytosanitaires à usage agricole
  • du contrôle de l'utilisation des pesticides
  • de la gestion des catalogues officiels des pesticides et des variétés autorisés à l'emploi en Algérie.

3 - La Sous-Direction de la Veille Phytosanitaire, chargée :

  • de la coordination nationale, de l'animation, de l'analyse et de l'évaluation des activités du dispositif de surveillance et de lutte contre les fléaux agricoles
  • de la coopération phytosanitaire et phyto-technique.

VIII - LA DIRECTION DES SERVICES VETERINAIRES

est chargée :

  • d'initier et de veiller à l'application de la législation et de la réglementation en matière de préservation et d'amélioration de la santé animale et de la santé publique vétérinaire
  • de l'exercice de l'autorité vétérinaire nationale
  • de veiller à l'application des dispositions législatives et réglementaires relatives à l'importation, la fabrication, la distribution, et l'utilisation du médicament vétérinaire
  • de l'organisation du développement et de la protection des élevages équins et camelins

Elle comprend quatre (04) Sous-Directions :

1 - La Sous-Direction de la Santé Animale, chargée :

  • d'initier et de mettre en œuvre toutes mesures visant à améliorer la surveillance sanitaire et le contrôle sanitaire des mouvements des cheptels et de leur transport
  • de veiller à l'application de la réglementation sanitaire en vigueur et notamment celles relatives aux maladies à déclaration obligatoire
  • d'élaborer, suivre et évaluer les programmes de lutte contre les zoonoses et les maladies spécifiques aux animaux.

2 - La Sous-Direction du Contrôle Sanitaire et de l'Hygiène Alimentaire, chargée :

  • d'assurer le contrôle vétérinaire aux frontières
  • de délivrer les autorisations sanitaires à l'importation et à l'exportation des animaux, produits animaux et d'origine animale, y compris les produits de la pêche
  • de suivre, en relation avec les organismes nationaux et internationaux spécialisés, l'évolution scientifique et technologique dans les domaines de la santé animale et de l'hygiène alimentaire
  • de proposer les règlements et les normes sanitaires vétérinaires en matière de manipulation, de transformation, de stockage et de transport des produits animaux et d'origine animale, y compris les produits de la pêche et de veiller à leur application, notamment au niveau des lieux d'abattage, de transformation, de commercialisation et de stockage.

3 - La Sous Direction de la Pharmacie Vétérinaire, chargée :

  • de tenir à jour la nomenclature des produits pharmaceutiques et biologiques à usage vétérinaire
  • de délivrer des autorisations de mise sur le marché national des médicaments à usage vétérinaire
  • de coordonner et contrôler les circuits de distribution des produits pharmaceutiques et produits biologiques à usage vétérinaire
  • de proposer toute réglementation relative aux produits pharmaceutiques et produits biologiques à usage vétérinaire.

4- La Sous-Direction des Haras, chargée :

  • de suivre et d'évaluer annuellement les plans de développement et de production des espèces équines et camelines
  • de contrôler la tenue des livres généalogiques des équidés et d'en certifier les documents officiels
  • de veiller à la préservation des races équines et camelines
  • de contribuer à l'élaboration et à l'application de la réglementaires en matière de courses hippiques ou d'équitation sportive, moderne ou traditionnelle, et du suivi de ces activités.

IX - LA DIRECTION DE LA PROGRAMMATION, DES INVESTISSEMENTS ET DES ETUDES ECONOMIQUES

est chargée :

  • de mobiliser les ressources financières et programmer les investissements sur la base des plans de développement du secteur, et d'en évaluer l'état d'exécution
  • de concevoir, d'harmoniser et d'évaluer les investissements d'encadrement économique et financier au bénéfice des productions agricoles
  • d'initier toutes études susceptibles d'orienter les politiques agricoles ainsi que les investissements du secteur à partir du budget du secteur ou cofinancés par des institutions financières internationales

Elle comprend trois (03) sous-directions :

1. La Sous-Direction des Investissements, du Financement et des Interventions Economiques, chargée :

  • d'élaborer le budget d'équipement du secteur
  • d'exprimer les besoins du secteur dans le cadre de l'élaboration des lois de finances
  • du suivi et de l'évaluation du crédit agricole
  • de veiller à l'application du code de la nomenclature des investissements publics

2. La Sous-Direction des Etudes Economiques et de la Prospective, chargée :

  • d'initier toutes études à caractère régionale ou nationale susceptibles d'orienter les politiques agricoles et de mieux cibler les investissements du secteur
  • d'élaborer et mettre en place un dispositif de suivi des indicateurs économiques et financiers
  • d'initier des études de prospective qui serviront de base aux projections des politiques agricoles et des investissements à court, moyen et long termes.

3. La Sous-Direction de la Coopération, chargée :

  • de définir les axes de coopération technique et économique du secteur au niveau bilatéral et multilatéral, et d'en assurer la mise en œuvre
  • de suivre l'intégration économique régionale et internationale
  • de prospecter les opportunités de financement extérieurs pour la réalisation de projets de développement

X - LA DIRECTION DES STATISTIQUES AGRICOLES ET DES SYSTEMES D'INFORMATION

est chargée :

  • d'organiser la collecte, le traitement, l'analyse et la diffusion de l'information économique relative au secteur et d'assurer l'appui méthodologique pour son élaboration
  • d'initier des programmes d'enquêtes statistiques et de recensement et de les encadrer en collaboration avec les wilayate
  • de coordonner les activités faisant appel aux techniques avancées de cartographie, d'imagerie par satellites et de systèmes d'informations géographiques
  • De développer l'informatisation du secteur
  • D'initier des enquêtes relatives à l'emploi agricole et de proposer des mesures pour son développement et d'évaluer l'impact des programmes de développement sur l'emploi.

Elle comprend trois (O3 ) sous-directions :

1 - La Sous-Direction des Statistiques Agricoles, chargée :

  • de l'organisation du circuit de l'information statistique agricole
  • de l'analyse et de l'élaboration des bilans de campagnes spécifiques aux principales cultures
  • de la mise en place d'un système d'observation et de relevés en vue du suivi de l'indice de la production agricole et des autres indicateurs
  • de concevoir, d'élaborer et de gérer les revues et publications statistiques ainsi que tout document cartographique et autre support de données statistiques, économiques et sociales.

2 - La Sous-Direction des Systèmes d'Information, chargée :

  • de la mise en place et de la gestion des bases de données du secteur
  • de développer les applications et les logiciels spécifiques à la demande des structures centrales et déconcentrées
  • de la normalisation de l'information à travers l'étude et la conception des bases de données, et d'assurer le fonctionnement permanent du réseau en place sur le plan matériel et logiciel
  • d'assurer la maintenance du matériel et des logiciels utilisés par les différentes structures.

3 - La Sous-Direction de l'Emploi Agricole, chargée :

  • de préparer et de suivre la mise en œuvre du programme d'enquêtes liées à l'emploi agricole
  • de l'évaluation de l'impact des programmes de développement agricole sur l'emploi
  • d'élaborer périodiquement les notes de conjoncture sur l'emploi dans le secteur agricole et d'en analyser les principaux paramètres.

XI - LA DIRECTION DE LA FORMATION DE LA RECHERCHE ET DE LA VULGARISATION

est chargée d'assurer l'animation, la coordination, le suivi et l'évaluation de l'ensemble des activités de formation, recherche et vulgarisation initiées par le secteur.

Elle comprend trois (03) sous-directions:

1 - La Sous-Direction de la Formation, chargée :

  • d'assurer l'animation, la coordination, le suivi et l'évaluation de l'ensemble des activités des établissements de formation
  • d'élaborer les bilans d'activités de l'appareil de formation sous tutelle
  • d'assurer la mise en oeuvre, la gestion et l'évaluation du programme sectoriel de formation à l'étranger
  • de mettre en oeuvre et d'assurer l'organisation, le contrôle et le suivi des programmes de perfectionnement au niveau des établissements de formation.

2 - La Sous-Direction de la Vulgarisation, chargée :

  • de définir la politique nationale de vulgarisation, en concertation avec les organisations professionnelles concernées
  • de mobiliser les ressources financières nécessaires au développement de la vulgarisation

3 - La Sous-Direction de la Recherche, chargée :

  • de proposer les éléments de politique sectorielle de recherche scientifique et de développement technologique
  • d'appliquer les orientations du comité sectoriel permanent de recherche scientifique et de développement technologique
  • d'étudier et de proposer toute mesure susceptible de favoriser la vulgarisation, la diffusion et la valorisation des résultats de recherche scientifique et du développement technologique.

XII - LA DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES ET DE LA REGLEMENTATION

est chargée :

  • d'élaborer et de mettre en forme les projets de textes juridiques du secteur
  • d'étudier et d'analyser les textes initiés par les autres secteurs
  • de contribuer à la promotion et à la consolidation du mouvement associatif et coopératif en agriculture.

Elle comprend trois (03) sous-directions :

1- La Sous-Direction de la Législation Agricole et du Contentieux, chargée :

  • de la mise en forme définitive des textes propres au secteur et d'en assurer le suivi des procédures jusqu'à leur aboutissement
  • d'instruire le contentieux impliquant l'administration de l'agriculture

2- La Sous-Direction de l'Organisation de la Profession et des Coopératives Agricoles, chargée :

  • de proposer les règles qui régissent l'exercice de la profession agricole
  • de promouvoir, animer et suivre les mouvements associatifs et coopératifs
  • de susciter et proposer toutes mesures d'assistance en vue de renforcer les formes d'organisation professionnelles et coopératives
  • de veiller au respect des dispositions réglementaires régissant l'ensemble des organes professionnels et coopératifs

3- La Sous-Direction des Etudes Juridiques, chargée :

  • d'étudier, d'analyser et de formaliser l'avis du ministère concernant les projets de textes législatifs et réglementaires initiés par les autres secteurs
  • de participer aux groupes de travail interministériels pour l'élaboration des textes législatifs et réglementaires
  • d'assister les structures sous tutelle en matière réglementaire
  • d'assurer la confection et la diffusion du bulletin officiel du Ministère de l'Agriculture.

XIII - LA DIRECTION DE L'ADMINISTRATION DES MOYENS

est chargée :

  • d'assurer la gestion des supports humains, matériels et financiers nécessaires au fonctionnement de l'administration centrale
  • d'assurer le suivi de la gestion des moyens humains, matériels et financiers des services décentralisés et des organismes à caractère administratif sous tutelle
  • de pourvoir le secteur en cadres techniques et administratifs

Elle comprend quatre (O4) sous-directions :

1 - La Sous-Direction des Ressources Humaines, chargée :

  • d'établir le plan annuel de gestion des ressources humaines et de veiller à son exécution
  • d'assurer la gestion des personnels administratifs et techniques et le suivi des carrières
  • d'assister les services déconcentrés et les structures sous tutelle dans la gestion de leur personnel
  • de participer à l'élaboration de la législation et de la réglementation applicables aux fonctionnaires et de veiller à leur application.

 

2 - La Sous-Direction du Budget, chargée :

  • de l'élaboration, du suivi et du contrôle du budget de fonctionnement du secteur
  • de la gestion du budget de fonctionnement, d'équipement et des marchés publics de l'administration centrale
  • de la gestion et du suivi comptable des comptes d'affectation spéciale

3 - La Sous-Direction des Moyens, chargée de :

  • de gérer les biens meubles et immeubles affectés à l'administration centrale du ministère et d'en tenir l'inventaire
  • de contrôler la gestion du patrimoine des services déconcentrés et structures sous tutelle
  • de gérer avec les structures concernées les œuvres sociales du ministère
  • d'assurer l'hygiène, la sécurité et l'entretien des immeubles de l'administration centrale du ministère.

4 - la Sous-Direction des Archives et de la Documentation, chargée :

  • d'organiser et de tenir les archives
  • d'assister et d'orienter les structures sous tutelle dans les opérations de pré-archivage et d'archivage
  • de gérer le fonds documentaire du secteur